Lipostructure ou lipomodelage

 

Transfert du tissu adipeux dans le sein, lipomodelage et lipostructure du sein 
à Marseille (13008 - Bouches du Rhône)

Le transfert de tissu adipeux dans le sein permet d’augmenter le volume des seins sans avoir recours à des prothèses. Cette intervention est également indiquée pour corriger une asymétrie ou une malformation de type "sein tubéreux" ou syndrome de Poland.

Elle consiste à prélever de la graisse dans des zones où elle est disgracieuse et non souhaitée (culotte de cheval, ventre, poignées d’amour…) et à la transférer dans le parenchyme mammaire pour redonner du volume aux seins.

Ce lipomodelage peut compléter une plastie d’augmentation par prothèses chez certaines patientes à la peau très fine ou pour dissimuler certains défauts (plis ou autres).

Il n’est pas adapté aux femmes très maigres, qui n’ont pas de tissus graisseux à prélever.

Contrairement à ce que certaines rumeurs ont pu laisser entendre, aucune étude sérieuse n’a, pour l’heure, démontré que cette technique pourrait être à l’origine de cancers du sein.

La très rigoureuse société savante américaine l’a d’ailleurs avalisée. La  Société française de chirurgie plastique lui a emboîté le pas, sous réserve – en vertu du principe de précaution - que les patientes se soumettent à une surveillance régulière auprès d’un centre radiologique.

Le cancer du sein est, rappelons-le, un problème de santé publique, qui touchera environ une femme sur dix au cours des prochaines années. Le risque existe donc, avec ou sans lipomodelage. Il est différent selon l’âge des patientes : plus elles sont jeunes, sans antécédents familiaux, moins il est élevé.

Cette intervention peut être pratiquée sur des patientes ayant eu un cancer du sein pour une reconstruction mammaire secondaire.

Dernière modification : 14/04/2016

Posez une question au médecin
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.