Lipoaspiration

 

 

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) 
à Marseille (13008 - Bouches du Rhône)


Sommaire :

La lipoaspiration (liposuccion ou liposculpture) permet d'éliminer, par aspiration, la graisse génétique localisée, souvent héréditaire, qui apparaît à la puberté et résiste aux régimes amaigrissants.

Cette graisse peut se situer à différents endroits du corps : sur le double-menton, la poitrine, l'abdomen, les hanches ou "poignées d’amour", la "culotte de cheval", la face interne des cuisses, la face interne et le dessus des genoux, les mollets, les chevilles (à l’aspect "en poteau"), les bras, etc.

Lorsqu’elles font un régime, les personnes dont la silhouette est alourdie par ce type de graisse maigrissent généralement partout (visage, bras, seins…) sauf aux endroits où elle est localisée.

La lipoaspiration permet de les en débarrasser de façon définitive (à condition bien sûr qu’elles ne prennent pas de poids). Les cellules graisseuses n'ayant pas la faculté de se reproduire, le surplus graisseux ne revient pas.

Attention : Cette intervention ne s’adresse pas aux patients en surcharge pondérale, dont la graisse disparaît lorsqu’ils contrôlent leur alimentation. Elle n’est pas une réponse à l’obésité et ne peut en aucun cas remplacer un régime amaigrissant.

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) se pratique sous anesthésie générale, souvent en ambulatoire (sortie de la clinique le jour de l’opération) mais elle peut nécessiter (au maximum) une nuit d’hospitalisation.

Elle est réalisée sur des zones localisées ou étendues. La graisse est aspirée à l'aide de canules à bout mousse, via de petites incisions de 3 à 5 mm dissimulées dans les plis naturels du corps (qui ne laissent aucune cicatrice visible).

Pour que le résultat soit homogène, l’aspiration se fait en éventail, avec des plans croisés, à des profondeurs différentes.

La durée de l’intervention est comprise entre une heure et deux heures selon l’étendue à aspirer, le nombre de zones impliquées, la quantité de graisse à extraire et les éventuels gestes associés.

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) étant une intervention chirurgicale à visée esthétique, elle n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie.

À savoir : La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) ne permet d’affiner que la graisse située entre la peau et les muscles (non pas celle - profonde - qui s’est stockée derrière les muscles), c’est-à-dire une partie de la graisse seulement. Pour cette raison, elle doit être associée à une bonne hygiène alimentaire et à de l’exercice physique.

La lipoaspiration HD (Haute définition)

La lipoaspiration haute définition vise, en plus de l’aspiration d’amas graisseux, à sculpter les reliefs de la silhouette, en creusant davantage les dépressions naturelles du corps comme la taille et en dessinant les parties saillantes (hanches, bras…) à la manière d’un corps musclé.

Cette technique avancée de la lipoaspiration simple respecte bien sûr les morphologies féminines et masculines. Elle permet d’obtenir des résultats harmonieux et “bluffants”. 

Elle est pratiquée à la demande, moyennant un coût supplémentaire.

Le Dr Richard Abs a mis au point, sa propre technique de lipoaspiration (liposuccion, liposculpture), qu'il adapte à chaque cas afin d’obtenir les meilleurs résultats.

L'intervention chirurgicale de lipoaspiration, liposuccion, liposculture à Marseille (13008 - Bouches du Rhône)

Indications

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) concerne les patients, hommes et femmes, présentant des amas graisseux génétiques (apparus à la puberté, lorsque leur silhouette d’adultes s’est formée) aux endroits suivants :

  • Cuisses (faces externes, faces internes, faces postérieures)
  • Abdomen (sous l'ombilic et latéralement)
  • Face interne des genoux
  • Hanches et “poignées d'amour”
  • Fesses
  • Face interne des bras
  • Bajoues, sur le bas du visage
  • Double-menton
  • Seins, en particulier sur leur prolongement latéral, axillaire
  • Coudes et partie supérieure des avant-bras
  • Bourrelets du dos
  • Jambes
  • Mollets
  • Chevilles

En pratique, toute région du corps peut être lipoaspirée, sous réserve que la graisse à extraire soit bien de la graisse génétique et que les tissus du patient se prêtent à l’intervention. La surcharge graisseuse est analysée avant l’opération, de même que la tonicité et l'élasticité cutanée. Des résultats de ces analyses dépendent l'indication opératoire, le procédé chirurgical à mettre en œuvre et les éventuels gestes associés, qui sont définis par le Dr Richard Abs au cas par cas, lors de la consultation préopératoire, avec les patients.

À savoir : Une réduction mammaire peut être réalisée complètement par lipoaspiration, si les seins sont de composition majoritairement graisseuse.

Durée et modalités de l’intervention

Deux consultations préopératoires sont à prévoir avec le Dr Richard Abs avant la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture). Le patient doit également (obligatoirement) consulter l’anesthésiste au plus tard 48h avant l’intervention.

Il doit aussi faire pratiquer une série d’examens (bilan sanguin, cardiologique, radiologique, doppler, etc.) qui lui seront demandés avant son admission à la clinique.

Un délai 15 jours doit être observé entre la première consultation et l’acte chirurgical. Il s’agit du délai de réflexion obligatoire pour tous les actes chirurgicaux à visée esthétique.

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) se pratique sous anesthésie générale, la plupart du temps en ambulatoire (sortie de la clinique le jour de l’opération), mais elle peut nécessiter une nuit d’hospitalisation.

La graisse est aspirée à l'aide de canules à bout mousse, via de petites incisions de 3 à 5 mm dissimulées dans les plis naturels du corps (qui ne laissent aucune cicatrice). Pour que le résultat soit homogène, l’aspiration se fait en éventail, à des profondeurs et sur des plans différents, avec des plans croisés, à des profondeurs différentes.

La durée de l’intervention est comprise entre une heure et deux heures selon l’étendue de la zone à aspirer, le nombre de zones impliquées, la quantité de graisse à extraire et les éventuels gestes associés.

Durant les deux semaines précédant l’intervention :

  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris
  • Les traitements en cours doivent être signalés au chirurgien et à l’anesthésiste, qui décideront éventuellement de leur interruption
  • Il est vivement recommandé d’arrêter de fumer, compte tenu des effets négatifs du tabac sur la cicatrisation

Incisions et cicatrices

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) se pratique via de petites incisions de 3 à 5 mm dissimulées dans les plis naturels du corps. Elle ne laisse donc aucune cicatrice visible.

Une fois les points d’incision refermés (soit quelques jours après l’intervention), les cicatrices peuvent être hydratées avec une crème apaisante au moins une fois par jour. Elles peuvent être aussi massées doucement pour éviter les adhérences.

Les bains de mer et à la piscine sont à éviter le premier mois en raison du sel et du chlore qui agresseraient les cicatrices.

À savoir : Le tabac ralentit le processus de cicatrisation. Il est donc vivement conseillé d’arrêter de fumer un mois avant et au moins un mois après l’intervention.

Suites de l’intervention

L’intervention se fait le plus souvent en ambulatoire (sortie de la clinique le jour-même), mais elle peut nécessiter une nuit d’hospitalisation. Le patient est revu en consultation la semaine suivante.

Les suites opératoires de la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) sont modérées. Plus la quantité de graisse aspirée est faible, plus elles sont légères.

Des œdèmes (gonflements) et ecchymoses (bleus) peuvent survenir après l’intervention, mais ils disparaissent spontanément en 15 à 21 jours.

Les douleurs sont d’intensité moyenne (semblables à des courbatures) et se traitent grâce à des antalgiques simples, prescrits par le Dr Richard Abs.

Quelques troubles de la sensibilité (dysesthésies) peuvent subsister, de même que des irrégularités de relief ou de surface ou encore une légère asymétrie (préexistante ou résiduelle). La plupart s’estompent progressivement. Les imperfections persistantes sont généralement accessibles à une correction médicale par cryolipolyse (procédé d’élimination de la graisse par le froid) ou chirurgicale, sous anesthésie locale.

Un arrêt d’activité de 3 à 10 jours est recommandé. Les mouvements d’étirement brutaux sont à éviter les premières semaines. Les activités sportives peuvent être reprises entre la 3e et la 6e semaine après la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture).

À savoir : la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) étant une intervention chirurgicale à visée esthétique, elle ne peut donner lieu à un arrêt de travail classique, pris en charge par l’Assurance Maladie. Le patient doit prévoir de poser des jours de congés.

Risques de complications

Le recours à un chirurgien qualifié, expérimenté, inscrit au Conseil de l'ordre des médecins et exerçant dans un établissement réputé permet de limiter au maximum les complications liées à la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) et, le cas échéant, d'assurer un suivi efficace.

Outre les risques liés à l’anesthésie, dont le patient est informé lors de son admission, la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) peut donner lieu aux complications suivantes :

  • Saignements, traités par pansements hémostatiques
  • Hématome pouvant nécessiter une intervention sous anesthésie locale
  • Inflammation
  • Infection relevant d’un traitement antibiotique
  • Troubles de la cicatrisation, dus très souvent au tabac
  • Accident thromboembolique (de type phlébite, embolie pulmonaire…), traité par traitement anticoagulant
  • Persistance d’imperfections localisées, d’irrégularités de surface ou d’une asymétrie pouvant se corriger médicalement par cryolipolyse (procédé d’élimination de la graisse par le froid) ou chirurgicalement, sous anesthésie locale.

À savoir : Les aléas morphologiques sont liés à la qualité de la peau, à son élasticité et à sa capacité de rétraction (en partie imprévisible).

Suivi postopératoire

Suite à une lipoaspiration (liposuccion, liposculpture), des visites de contrôle sont programmées à 1 semaine, 1 mois, 6 mois, puis tous les ans.

Le suivi postopératoire d’une lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) prévoit aussi :

  • Des soins simples sur les orifices des canules pendant quelques jours
  • Le port d’un vêtement de contention pendant au moins un mois
  • La prise d’antalgiques en cas de douleurs (à la demande)
  • L’injection d’anticoagulants pendant 15 jours suite aux lipoaspirations importantes
  • L’arrêt du tabac pendant au moins un mois

Un arrêt d’activité de 3 à 10 jours est recommandé.

Les mouvements d’étirement brutaux sont à éviter les jours suivant l’intervention. Les activités sportives peuvent être reprises entre la 3e et la 6e semaine après la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture).

Autres techniques pouvant être associées à la lipoaspiration (liposuccion, liposculpture)

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) peut être associée à différentes interventions, qu’elle complète opportunément, en aidant notamment à sculpter le corps ou le visage :

À savoir : L’occasion d’une lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) peut être saisie pour utiliser la graisse prélevée à d’autres fins utiles (au lieu de s’en débarrasser), pour augmenter le volume de certaines parties du corps comme les fesses, les seins ou le visage. Cette technique porte le nom de lipofilling, lipomodelage ou lipostructure. Elle est de plus en plus pratiquée et donne d’excellents résultats.

L’association de plusieurs chirurgies dans le même temps opératoire peut être tentant. Mettre à profit une anesthésie générale pour réaliser plusieurs gestes présente, certes, des avantages (un seul arrêt d’activité, budget resserré…). Cette association ne doit toutefois en aucun cas mettre en danger la santé du patient. Plusieurs paramètres entrent ici en jeu : l’âge du patient, son état général, ses facteurs de risque (tabac, diabète, surpoids, antécédent de phlébite ou d’embolie pulmonaire, traitement en cours…) et ceux liés aux gestes opératoires (durée de l’intervention, interférence des sites opérés...). Généralement, on associe une intervention “lourde” et une plus légère, non pas deux interventions lourdes à la fois.

Bénéfices de l’intervention

Les patients ayant subi une lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) sont généralement très satisfaits de l’intervention. C’est l’intervention esthétique par excellence, avec la rhinoplastie, qui améliore les formes avec quasiment pas de cicatrices.

Le résultat se perçoit immédiatement, mais il faut attendre entre 4 et 6 mois pour que les tissus se stabilisent, puis entre 6 et 12 mois pour qu’ils revêtent leur aspect définitif. Les cicatrices (de quelques millimètres et dissimulées dans les plis naturels du corps) deviennent rapidement indécelables.

L’utilisation de canules très fines fait que la peau sus-jacente à la zone traitée ne souffre pas de l’intervention. Grâce à ses propriétés élastiques, la peau s’adapte parfaitement aux nouveaux volumes. Non seulement elle ne "pend" pas, mais son aspect est amélioré par la rétraction cutanée que génère une lipoaspiration correctement réalisée.

À savoir : le résultat d’une lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) est en principe définitif, mais il suit l’évolution pondérale du patient. S’il prend du poids, de la graisse se reconstituera.

Les recommandations du chirurgien

La lipoaspiration (liposuccion, liposculpture) est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus fréquemment pratiquées. Dans la grande majorité de cas, elle donne pleinement satisfaction aux patients. Ses complications sont rares et généralement mineures lorsque la bonne indication est posée et lorsqu’elle est réalisée par un chirurgien plasticien qualifié et expérimenté.

Ses résultats, toutefois, pour être durables, nécessitent, de la part des patients, une hygiène de vie saine et équilibrée, avec un minimum d’exercices physiques et en évitant les prises puis les pertes de poids, appelées communément régimes “yoyo”. N’hésitez pas, pour toute autre question, à contacter le cabinet. Nous vous répondrons avec plaisir.

Foire aux questions

Téléchargez les fiches d'information

Fiche sur la lipoaspiration

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Posez une question au médecin
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Les cabinets
Du lundi au vendredi
9h30 - 12h30 et 14h - 18h
Vendredi
14h - 18h
Suivez le Docteur Abs sur Facebook
Nous suivre
sur Facebook
Donnez votre avis sur le Docteur Abs
Votre avis
nous intéresse
Voir les vidéos du Docteur Abs sur Youtube
Voir nos
vidéos
Voir les photos avant / après
Galerie
privée
Voir les tarifs du Docteur Abs
Consulter
les tarifs