Questions fréquentes sur l'augmentation du volume des seins (pose d'implants mammaires)
à Marseille (Bouches du Rhône)

Les réponses de cette foire aux questions sur l'augmentation mammaire ont un caractère purement informatif. Chaque cas étant spécifique, les informations délivrées sur cette FAQ ne sauraient se substituer aux consultations, recommandations et prescriptions du Dr Richard Abs à Marseille (13008-Bouches du Rhône).

Qui est concerné par la pose d’implants mammaires ?

La pose d’implants mammaires s’adresse aux femmes dont le volume des seins est insuffisant (hypotrophie mammaire) ou inexistant (hypoplasie mammaire) et à celles dont les seins sont asymétriques. Elle concerne aussi les femmes dont les seins ont été abimés par des grossesses/allaitements (atrophie mammaire) ou par un amaigrissement important, et bien sûr les femmes ayant subi une ablation du sein. On parle, dans ce cas, de reconstruction mammaire.

En quoi consiste la pose d’implants mammaires ?

La pose d’implants mammaires est une intervention légère, de 45 minutes à 1h30, pratiquée sous anesthésie générale. Elle consiste à glisser des implants derrière le muscle grand pectoral ou entre la glande mammaire et le muscle. Un pansement moulant les seins est mis en place à la fin de l’intervention. L’objectif recherché est un résultat naturel et harmonieux.

Où se situent les cicatrices consécutives à la pose d’implants mammaires ?

Les cicatrices consécutives à la pose d’implants mammaires sont situées au niveau de l’aréole (à la frontière entre la peau brune et la peau blanche) ou dans l’aisselle. S’il faut remonter l’aréole, les cicatrices se situent dans le sillon sous-mammaire et autour de l’aréole. Peu importantes (4 cm en moyenne), elles deviennent pratiquement invisibles une fois le processus de cicatrisation terminé.

La pose d’implants mammaires est-elle douloureuse ?

La pose d’implants mammaires n’est pas douloureuse lorsque les prothèses sont posées devant le muscle. Elle est moyennement douloureuse lorsque les implants sont posés derrière le muscle. Les douleurs sont toujours contrôlées par les antidouleurs ou antalgiques prescrits par le chirurgien.

Comment se présente une prothèse mammaire ?

Une prothèse mammaire revêt l’aspect d’une poche remplie de gel de silicone, matériau très solide, sûr et parfaitement adapté à la morphologie des seins.

Les implants mammaires posés actuellement sont-ils sans danger ?

Oui. Les implants mammaires posés actuellement sont sans danger. Ils ne sont pas biodégradables (ils ne s’altèrent pas) et sont stables à températures variables sur des périodes prolongées. Ils ne sont pas carcinogènes (ils ne provoquent pas de cancers).

En revanche, avec les années, ils peuvent s’user, se fissurer ou induire la formation d’une coque (une contracture autour de la prothèse). A titre de précaution, une échographie de surveillance doit être réalisée tous les 2 ou 3 ans.

Les prothèses mammaires ont-elles des formes différentes ?

Oui. Il existe des prothèses de forme ronde et des prothèses dites « anatomiques » (en poire). Leur profil peut également être bas, moyen ou élevé.

Comment choisir le volume des implants mammaires ?

Le choix du type d'implants mammaires se fait lors de la consultation, en fonction de la morphologie et des souhaits de la patiente. Le chirurgien la conseille en fonction des possibilités chirurgicales et de la stabilité de la poitrine à long terme.

Combien de temps dure l’hospitalisation ?

L’hospitalisation nécessaire pour la pose d’implants mammaires est de 24 heures.

Le résultat est-il visible immédiatement ?

Oui, le résultat est visible et palpable immédiatement. Il prendra néanmoins un aspect plus naturel à partir des 4e ou 6e mois.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

Les œdèmes (gonflements) et éventuelles ecchymoses (bleus) souvent observés après la pose d’implants mammaires - et tout à fait naturels - disparaissent complètement en trois semaines. Les cicatrices doivent être massées pour éviter les adhérences et se résorber plus rapidement. Un soutien-gorge médical doit être porté pendant trois semaines.

Quelles sont les complications liées à la pose d’implants mammaires ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, un hématome ou une infection peut survenir suite à la pose d’implants mammaires, mais ce type de complication est exceptionnel.

Le volume des seins peut être légèrement différent, créant une asymétrie (souvent très peu visible), mais cela tient à la morphologie initiale de la patiente. Si le volume de ses seins est déjà très différent avant l’intervention, le chirurgien proposera des implants de tailles différentes afin de rétabli la symétrie des seins.

Un phénomène de “coque” (durcissement des seins) peut aussi survenir trois à six mois, voire plusieurs années après la pose d’implants mammaires. Cette complication est moins fréquente que par le passé, compte tenu de la qualité de la dernière génération d’implants. Elle peut être prévenue ou réduite grâce à des massages des seins pratiqués par la patiente au quotidien.

Les risques de fissure des implants sont extrêmement faibles, la silicone utilisée étant cohésive, c’est-à-dire très résistante.

Y a-t-il un âge minimum pour se faire poser des prothèses mammaires ?

La pose d’implants mammaires se pratique dès l’âge de 18 ans. Elle peut être pratiquée avant, mais dans des conditions très spécifiques, encadrées rigoureusement par la loi.

La pose d’implants mammaires est-elle compatible avec les grossesses ?

La pose d’implants mammaires peut être réalisée avant les grossesses ou trois mois au moins après l’accouchement.

Peut-on allaiter avec des prothèses mammaires ?

Oui, il est tout à fait possible d’allaiter avec des prothèses mammaires.

Quand peut-on reprendre une activité sportive après la pose de prothèses mammaires ?

Il est conseillé de stopper toute activité sportive durant le mois suivant la pose d’implants mammaires et de reprendre le sport de façon progressive.

Les implants mammaires doivent-ils être remplacés tous les 10 ans ?

Pas nécessairement. Les nouvelles techniques et les nouveaux matériaux utilisés permettent de conserver des prothèses mammaires plus longtemps. Pour cette raison, à titre de précaution, des échographies de contrôle doivent être réalisées régulièrement.

Pour plus d’informations sur les prothèses mammaires, n'hésitez pas à contacter le cabinet du Dr Richard ABS à Marseille.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Posez une question au médecin
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Les cabinets
Du lundi au vendredi
9h30 - 12h30 et 14h - 18h
Vendredi
14h - 18h
Suivez le Docteur Abs sur Facebook
Nous suivre
sur Facebook
Donnez votre avis sur le Docteur Abs
Votre avis
nous intéresse
Voir les vidéos du Docteur Abs sur Youtube
Voir nos
vidéos
Voir les photos avant / après
Galerie
privée
Voir les tarifs du Docteur Abs
Consulter
les tarifs