Chirurgie esthétique du sourire

 

 

La chirurgie esthétique du sourire
à Marseille (13008 - Bouches du Rhône)

 

Deuxième force de séduction du visage après le regard, le sourire a pour structure l'os maxillaire, la mandibule et les dents. L'harmonie des os relève de la chirurgie maxillo-faciale. La correction chirurgicale de l’ensemble du profil (nez et menton) est appelée profiloplastie.

Les dents, qui sont le domaine privilégié des chirurgiens-dentistes, orthodontistes,  implantologistes et parodontologistes, assurent "les arrières" des lèvres.

Avec l'âge, les lèvres s'amincissentse rident et s’affaissent, perdant leur aspect rebondi.

Plusieurs techniques médicales ou chirurgicales permettent de rajeunir le sourire :

  • La lipostructure (ou remplissage) des lèvres par injections d’acide hyaluronique. Cette technique de médecine esthétique (non chirurgicale) s’effectue dans le respect de l’anatomie des lèvres pour éviter le très disgracieux "bec de canard". Elle permet de souligner délicatement l'ourlet de la lèvre et l'arc de Cupidon.

    Dans certains cas déterminés par le chirurgien, l'acide hyaluronique peut être remplacé par des injections de graisse prélevée directement sur le patient et mélangée éventuellement à du plasma riche en plaquettes (PRP).
  • Le lifting des lèvres.  Cette intervention de chirurgie esthétique est recommandée lorsque la lèvre supérieure tombe à la verticale et présente un aspect trop allongé. Elle consiste à raccourcir  la lèvre supérieure en retirant une bande de peau à la racine des narines (cicatrice invisible). Le sourire est rajeuni, raffermi.
  • Le peeling des lèvres et le laser. La dermabrasion chimique provoquée par les peelings à l'acide trichloracétique ou au phénol (plus profond qu’à l’acide trichloracétique) efface les rides verticales et retend la peau des lèvres, zone sur laquelle le lifting facial est inefficace puisque son action s’arrête aux sillons naso-géniens.

Le Laser, CO² ou Erbium, fractionné ou non, a le même effet.

Ces techniques, qui demandent un savoir-faire rigoureux, nécessitent une mise en condition spécifique de la peau, avant et après l'acte. Elles doivent être adaptées au type de peau (claire, foncée, métissée…). Il est préférable d’y avoir recours hors périodes ensoleillées (l’été est à éviter). 

  • La toxine botulique ou botox. L’injection de toxine botulique, appelée également "botox", permet d’améliorer très sensiblement le sourire, notamment les sourires gingivaux (dont la gencive est très visible), les lèvres tombantes ou encore les mentons crispés.
    Couramment utilisée sur le tiers supérieur du visage pour éclairer le regard, elle se révèle également très efficace pour corriger certains défauts du bas de la face.

Dernière modification : 29/03/2017

Posez une question au médecin
Remplissez le formulaire pour être recontacté

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.