• Lipoaspiration HD

Lipoaspiration HD

L’objectif de la lipoaspiration HD n’est pas seulement d’affiner la silhouette en retirant de la masse graisseuse, mais de modeler le corps en en faisant ressortir les formes telles qu’elles apparaissent sur un corps musclé.

Cette technique s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Chez les femmes, elle cible le plus souvent la face externe des cuisses (culotte de cheval), la face antérieure des cuisses, les fesses, les genoux, les mollets, les chevilles, et le ventre, voire les hanches et les bras.

Chez l’homme, elle concerne plutôt le ventre et les hanches.

Dans tous les cas, les meilleurs résultats seront obtenus chez des sujets jeunes, car à partir de 40 ans la peau commence à perdre son élasticité.

En début d'intervention, une liposuccion classique est réalisée afin de retirer les excès graisseux localisés. Puis, à l'aide de canules spécifiques, une liposuccion de haute précision est réalisée afin de dessiner tous les contours musculaires (abdominaux, pectoraux, muscles des bras).

Dans certains cas, le volume des pectoraux, des mollets, des fesses ou des abdominaux peut être augmenté en fin d'intervention en réinjectant la graisse prélevée lors de la liposuccion (selon la technique de lipofilling ou lipostructure). Si le patient n’a pas suffisamment de graisse pour réaliser ce type d'augmentation, des implants en silicone peuvent être mis en place, soit au cours de la même procédure chirurgicale, soit lors d'une intervention ultérieure.

Les incisions nécessaires à la réalisation de ce geste mesurent quelques millimètres seulement et sont localisées dans des zones très discrètes. Elles sont de fait pratiquement invisibles.

L’intervention dure de 1h30 à 2h30.

Le séjour en clinique va de quelques heures en cas d’anesthésie locale (réservée aux interventions mineures) à une journée dans les opérations plurifocales ou étendues (sous anesthésie générale).

Comme pour une lipoaspiration classique, les patients peuvent présenter des œdèmes et des ecchymoses, qui s’estompent en quelques semaines. Il y a peu ou pas de douleurs (de type courbatures).

Le résultat commence à être visible au bout de quatre semaines, mais il faut attendre trois mois pour avoir une idée du résultat définitif.

Le port d’un panty spécial est conseillé pendant trois semaines à un mois. Il est d’autant plus agréable que les textiles actuels permettent de se doucher sans le retirer.

Des complications peuvent survenir si les suites sont plus longues que prévu ou en cas d’irrégularités de surface après 40 ans. Une légère asymétrie peut apparaître, qu’il sera possible de retoucher ultérieurement sous anesthésie locale ou grâce à la technique du coolsculpting. Des troubles thromboemboliques peuvent aussi apparaître lors de lipoaspirations de grands volumes, mais ils sont généralement prévenus par un traitement anticoagulant.

Dernière modification : 19/04/2017

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.