• Le lifting des seins, pour une poitrine redressée et plus ferme

Le lifting des seins, pour une poitrine redressée et plus ferme

Le lifting des seins permet de traiter les ptoses mammaires, c’est-à-dire l’affaissement des seins et la distension de la peau provoquée par cet affaissement. En position trop basse et souvent « déshabités » dans leur partie supérieure, les seins tombent. Cette ptose peut être due au vieillissement des tissus mais elle peut aussi survenir après une grossesse avec allaitement ou après un amaigrissement important. Elle est parfois génétique et touche des femmes jeunes.

La chirurgie de la ptose mammaire consiste à remonter les glandes mammaires, à repositionner les aréoles et les mamelons, puis à retirer l’excédent de peau. Elle redonne aux seins un joli galbe, harmonieux et plus ferme.

Le seul lifting mammaire ne modifie pas le volume de la poitrine, qui reste le même qu’avant l’intervention. Les cicatrices, en T inversé ou en « ancres marines », sont extrêmement discrètes, voire quasi-invisibles.

Lorsque la ptose est provoquée par une hypertrophie mammaire (seins trop volumineux), le lifting des seins doit être associé à une réduction mammaire.

Cette intervention permet d’alléger les seins et de rétablir leur symétrie si besoin.

Contrairement à la plupart des interventions de chirurgie esthétique, la réduction mammaire est prise en charge par l’assurance maladie lorsque le volume à retirer est égal ou supérieur à 300 grammes par sein.

En termes de suites postopératoires, la complication la plus courante du lifting des seins (ou de la réduction mammaire) est le retard de cicatrisation, mais elle reste rare et se voit surtout chez les fumeurs.

Les conditions de prescription d’un lifting des seins (avec ou sans réduction mammaire) sont définies par le Dr Richard ABS au cas par cas, avec les patientes.

Pour un résultat optimal, cette intervention peut être associée à d’autres techniques de chirurgie ou de médecine esthétiques telles que la lipostructure (injection dans le sein, pour le remodeler, de la propre graisse de la patiente), le laser Urgo Touch, le mésolift, les soins à la lumière LED ou à la lumière intense pulsée (IPL). A voir avec le médecin…

Dernière modification : 16/01/2018

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.