• Lifting cervico-facial : un visage plus jeune et redensifié

Lifting cervico-facial : un visage plus jeune et redensifié

Le lifting cervico-facial est le lifting du visage le plus demandé. Il se pratique le plus souvent à partir de 40 ans et corrige les effets du vieillissement en remontant le bas du visage. Il est indiqué aux personnes présentant un affaissement de l’ovale du visage avec apparition de « bajoues », des sillons nasogéniens marqués et/ou un relâchement du cou, le tout leur donnant un air triste, fatigué ou prématurément vieilli.

L’intervention consiste à rehausser et repositionner les tissus du bas du visage (peau, muscles, graisse sous-cutanée).

Pour que ses résultats soient plus naturels et durables, le lifting cervico-facial est souvent associé à une micro-lipostructure, qui consiste à réutiliser et repositionner naturellement les éléments anatomiques déplacés, en particulier graisseux et redensifier ainsi des zones creusées. Les tissus adipeux constituant les bajoues et le double menton sont ainsi réutilisés pour « regalber » les joues. S’ils sont insuffisants, des tissus graisseux peuvent être prélevés à d’autres endroits du corps (abdomen, cuisses, face interne des genoux...) puis réinjectés dans les zones à combler.

Le lifting cervico-facial se pratique via des incisions autour des oreilles et dans le cuir chevelu, dissimulées dans les plis naturels de la peau. Les cicatrices sont donc invisibles.

L’intervention dure deux à trois heures. Le patient sort du bloc opératoire avec un pansement modelant qui lui sera retiré lors de sa sortie de la clinique, 24 heures après y avoir été admis.

Les ecchymoses (bleus) et œdèmes (gonflements) consécutifs à l’intervention disparaissent au bout d’une dizaine de jours. Le patient peut reprendre une vie sociale 15 jours après l’opération, les derniers stigmates de l’intervention pouvant être dissimulés avec un maquillage couvrant.

La complication la plus courante du lifting cervico-facial est l’apparition d’un hématome, mais elle reste rare et se traite facilement.

Les conditions de prescription du lifting cervico-facial associé ou non à une micro-lipostructure sont définies par le Dr Richard ABS au cas par cas, en consultation.

Pour un résultat optimal, cette intervention peut être complétée par d’autres techniques de chirurgie ou de médecine esthétique telles que la blépharoplastie (opération des paupières, pratiquée en même temps), les injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique (Botox), les peelings, les soins à la lumière LED ou à la lumière intense pulsée (IPL). A voir avec le médecin…

Dernière modification : 05/02/2018

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.