• L’hiver, saison idéale pour faire peau neuve

L’hiver, saison idéale pour faire peau neuve

La médecine esthétique est saisonnière. Tous les soins en effet ne se pratiquent pas à n’importe quelle période de l’année, certains parce qu’ils mettent du temps à agir comme la cryolipolyse (12 semaines par séance environ), d’autres parce qu’ils rendent dangereuse toute exposition au soleil, ce qui est le cas des peelings, de la plupart des soins au laser, de l’épilation…

L’hiver est donc la saison idéale pour faire peau neuve sereinement, sans prendre de risque !

Les peelings pour clarifier le teint

Les peelings à l’acide glycolique (peelings légers) permettent de gommer les irrégularités de la peau : teint brouillé, ridules, taches brunes...

Ce traitement, réalisé au cabinet du Dr Richard Abs à Marseille, consiste à appliquer sur le visage et le décolleté une composition à base d’acide glycolique qui, après quelques minutes de pause, va détruire la couche de peau superficielle et relancer le processus de renouvellement cellulaire. La nouvelle peau apparaît homogène et fraîche, débarrassée de ses imperfections. Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

Les suites des peelings légers sont modérées. Une rougeur de type “coup de soleil“ peut apparaître, accompagnée éventuellement d’un léger œdème (gonflement), mais ils disparaissent rapidement. Une protection solaire à indice de protection maximum (> 50) doit être utilisée le mois suivant le peeling.


Le mésolift pour revivifier la peau

Les vacances d’été terminées et le rythme effréné de la rentrée passé, le temps est venu d’offrir à sa peau un bain de Jouvence. Quelques séances de mésolift lui redonneront éclat et tonicité. Particulièrement indiquée pour les peaux fines, sèches, ternes, abîmées par le soleil ou asphyxiées par le tabac, cette technique a un effet revitalisant étonnant.

Elle consiste à appliquer, à l’aide d’une multitude de micro-aiguilles, un mélange d’acide hyaluronique, de vitamines et de minéraux aux propriétés hydratantes et anti-oxydantes.

Le résultat est immédiat : la peau est hydratée en profondeur. Elle est visiblement repulpée, retrouve sa couleur. Les ridules sont très nettement atténuées. Deux à trois séances espacées de 15 jours suffisent généralement pour revivifier la peau l’hiver. Pour un résultat durable, le mésolift doit être renouvelé une fois par an.

La luminothérapie pour stimuler les tissus en profondeur

La luminothérapie ou thérapie à la lumière LED (Light Emitting Diode) permet de rajeunir et de régénérer les tissus cutanés. Elle agit en stimulant le processus cellulaire, ce qui a pour effet de réoxygéner les cellules et de revivifier la peau. Outre ses qualités rajeunissantes, elle traite aussi les terrains inflammatoires et certaines cicatrices, atténue les lésions pigmentaires, vasculaires ou d’acné et ralentit même les chutes de cheveux.

Selon les résultats souhaités, des lumières de couleurs différentes (rouge, jaune, bleu) sont utilisées. Les séances sont indolores. Le patient est confortablement allongé. Des panneaux équipés de diodes sont positionnés avec précision à quelques centimètres des zones à traiter. La lumière émise pendant 10 à 20 minutes procure une détente absolue. De nombreux patients s’assoupissent même durant les séances du fait de l’action des LED sur la sécrétion de sérotonine, dite aussi « hormone du bonheur ».

Une dizaine de séance sont habituellement prescrites, à raison d'une à deux par semaine. Les résultats, visibles dès la première séance, se renforcent au cours des semaines suivantes.

La peau est fraîche, nette. L’effet “coup d’éclat“ est instantané. Les poches sous les yeux diminuent. Les tissus retrouvent leur élasticité, les rides s’atténuent progressivement, l’ovale se redessine… Sur le cuir chevelu, la chute des cheveux ralentit, la repousse est stimulée.

La cryolipolyse pour vaincre ses bourrelets avant l’été

La cryolipolyse réduit les amas graisseux localisés chez l’homme comme chez la femme (ventre, hanches, cuisses chez la femme ; torse, ventre et flancs (poignées d’amour) chez l’homme). Les adipocytes (cellules graisseuses) étant sensibles à l’exposition prolongée au froid, cette technique les détruit sans altérer les tissus voisins. Les amas graisseux sont placés dans les “pièces à main“ de l’appareil puis sont portés à très basse température. Sous l’effet du froid, les cellules adipeuses se cristallisent. Elles se désagrègent ensuite progressivement et sont éliminées naturellement par l’organisme.

Une séance de cryolipolyse dure une heure par zone (les deux poignées d’amour ou l’intérieur des deux cuisses = une zone) et permet d’éliminer 30 % environ du bourrelet.

A l’issue du temps de refroidissement, les zones traitées sont massées pendant une dizaine de minutes pour accélérer le processus lymphatique. Les résultats commencent à apparaître au bout de quatre à six semaines. Ils sont définitifs au bout de trois mois si le patient a une hygiène de vie saine et fait de l’exercice.

Indolore et sans suites particulières (quelques ecchymoses peuvent survenir immédiatement après le traitement mais elles disparaissent rapidement), la cryolipolyse s’adresse aux personnes de corpulence normale (non en surpoids), dont les amas graisseux sont localisés.

L’épilation laser pour une peau lisse et nette

Les lasers de nouvelle génération (Alexandrite ou ND YAG) éliminent radicalement et en douceur les poils superflus (foncés) de toutes les zones du corps et du visage*. Cette technique convient aux hommes comme aux femmes, de carnation claire ou foncée (des appareils différents – Alexandrite ou ND YAG - sont utilisés pour les différents phototypes).

Le médecin balaie les zones à épiler avec le laser. L’énergie dégagée par les faisceaux laser détruit les bulbes pileux. Toutes les zones du corps et du visage peuvent être épilées au laser, les petites surfaces (lèvres supérieures chez la femme, zone inter-sourcilière chez l’homme) comme les zones étendues (jambes et bras chez les femmes, torse et dos chez l’homme).

Ce traitement n’est possible que sur une peau non épilée (depuis au moins trois semaines, que ce soit à la pince, à la cire ou à l’épilateur électrique), mais simplement rasée avant les séances pour que la racine des poils, conductrice de l’énergie laser, apparaisse nettement. Notre système pileux fonctionnant par cycles, plusieurs séances sont nécessaires pour épiler une même zone. Six à huit, espacées d’un à deux mois, sont habituellement recommandées (pour chaque zone), suivies éventuellement de séances d’entretien annuelles.

*Le laser ne fonctionne pas sur les poils blonds ou blancs, qui doivent être éliminés par épilation électrique.

Les injections pour être au top à la Saint-Valentin !

Nul n’ignore aujourd’hui les effets spectaculaires des injections aussi bien sur les rides et sillons marqués que sur les rides d’expression et les zones fripées.

Les rides et sillons marqués (ride du lion, sillons nasogéniens, plis d’amertume…) ainsi que les zones fripées (joues) se traitent à l’acide hyaluronique, produit de comblement tout simplement miraculeux. Les injections se font directement dans les rides qui se “regonflent“ et disparaissent immédiatement. L’acide hyaluronique permet aussi de repulper discrètement le sourire et est utilisé (dans une formule “réticulée“/dense) pour remodeler le bas du visage et atténuer les “bajoues“.

Les rides d’expression se traitent à la toxine botulique (Botox®) qui détend les muscles responsables des plissements répétés de certaines parties du visage (contour des yeux, queues des sourcils, front…). Les injections se font aux endroits précis où les muscles provoquent les plissements.

Les résultats, immédiats, se renforcent encore les semaines suivantes.

L’acide hyaluronique et la toxine botulique étant des produits résorbables, ils sont éliminés par l’organisme au fil du temps. Pour en prolonger les effets, les injections doivent être renouvelées une à deux fois par an.

Dernière modification : 04/12/2018

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.