• Le potentiel thérapeutique de la toxine bolutique à Marseille

Le potentiel thérapeutique de la toxine botulique en médecine

Dans notre série, l’esthétique est un moteur pour la thérapeutique et ce dernier nourrit l’esthétique dans une sorte de synergie croisée : la toxine botulique a un potentiel thérapeutique sans limites.

Dans sa fonction esthétique, ses utilisations consistent à prévenir, ralentir les effets de l’âge et optimiser le résultat de certains actes chirurgicaux. Mais son champ d’application s’est élargi à d’autres zones du visage et du corps.

Les nouveaux centres d’intérêt sur le visage sont essentiellement le regard, le sourire et le cou.

Au niveau du regard, nous sommes loin des stéréotypes «figé et inexpressif» ; le but étant de défatiguer le regard en lissant les rides du lion entre les sourcils, en soulevant le sourcil lourd et tombant tout en veillant à ne pas féminiser le regard chez l’homme, soucieux d’adoucir la partie haute de son visage.

Le sourire est plus complexe à traiter, mais une connaissance solide des muscles peauciers impactés permet d’atténuer un sourire gingival, de détendre un menton crispé, de corriger l’amertume des coins de bouches tombants et de lisser le « plissé soleil » labial.

Enfin au niveau du cou, l’apport de la toxine botulique est assez heureux pour atténuer l’effet corde des bandes platysmales ou même les bas-joues dans une approche globale de la correction de l’ovale du visage et de la région péri-orale. Nos connaissances s’affinent pour des résultats subtils et harmonieux.

Des recherches élargissent son champ d’application et ses indications dans le domaine thérapeutique. Pêle-mêle, nous citons l’amélioration de l’aspect des cicatrices, le traitement de l’hyper-salivation, son action anti-dépressive, contre la migraine et certaines douleurs chroniques dans les suites des cancers du sein ou des cancers de la tête et du cou, contre le grincement des dents, contre la spasticité musculaire en neurologie, dans certaines pathologies ostéo-articulaires (tendinites…), dans l’incontinence urinaire ou certaines douleurs dans les rapports sexuels et dans les troubles du rythme cardiaque.

En conclusion, le champ d’action de la toxine botulique s’élargit au regard des connaissances acquises et son utilisation très maîtrisée en font un des actifs essentiels en médecine.

Dernière modification : 25/05/2020

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Les cabinets
Du lundi au vendredi
9h30 - 12h30 et 14h - 18h
Vendredi
14h - 18h
Suivez le Docteur Abs sur Facebook
Nous suivre
sur Facebook
Donnez votre avis sur le Docteur Abs
Votre avis
nous intéresse
Voir les vidéos du Docteur Abs sur Youtube
Voir nos
vidéos
Voir les photos avant / après
Galerie
privée
Voir les tarifs du Docteur Abs
Consulter
les tarifs